RĂ©sultats et bilan de la Qualificative Etalons de Bretagne

(11-06-2012) 

Pour la première fois, le cycle des Qualificatives Etalons Selle Français faisait étape à Lamballe (22), dans le cadre prestigieux du Haras National. L’ANSF et la FEDEB organisaient cette journée, épaulées par les équipes IFCE du Haras de Lamballe, dans ce site historique très bien mis en valeuret mis à disposition par le Syndicat Mixte.

Toute la filière bretonne du cheval de sport s’était mobilisée autour de cette journée et avait répondu présente, depuis les éleveurs jusqu’aux marchands, en passant par certains des cavaliers incontournables de la région.

Des élèves de la MFR de Questembert étaient venus prêter main forte aux organisateurs, tandis que le lycée horticole de Saint-Ilan avait fleuri le site avec le plus grand soin.

La qualité du rond d’Havrincourt, flambant neuf et livré tout récemment, doit encore s’améliorer, le sol n’ayant pas encore eu le temps d’être encore suffisamment travaillé. Nul doute que ce problème sera rectifié très prochainement.

53 mâles Selle Français de 2 et 3 ans concouraient lors de cette étape bretonne, dans l’espoir d’être sélectionnés pour la grande finale étalons, qui se déroulera lors des Journées Selle Français, du 4 au 7 octobre à Saint-Lô. Les concurrents, très bien nés, reflétaient bien le réservoir génétique performant et moderne de la Bretagne.

A l’atelier de saut monté, la cavalière bretonne Alexandra Rantet (qui a lancé la formidable Nangaye de Kergane) était invitée en tant que consultante pour apporter son oeil de cavalière aux côtés de Jean-Luc Dufour.


• Candidats étalons SF de 2 ans

Le vainqueur des mâles de 2 ans est ANNIBAL D’AVEL, un fils d’Apache d’Adriers et Jelca de la Fosse par Papillon Rouge, né à l’ELEVAGE DE COART-PIQUET à MAGOAR (22). Il termine avec une note finale de 7.29/10. Sa qualité première est un mental de rêve, sans doute hérité de son père Apache d’Adriers. Annibal d’Avel est un cheval qui a toujours envie, reflétant bien l’instinct qui fait la force de la race Selle Français. Doté d’un bon oeil, c’est un cheval complet présentant un très bon équilibre, 3 bonnes allures et un très bon moteur. On retrouve parmi les descendants de sa 2e mère Venara II (Uriel) Psychée d’Amour (ISO 153), Roxana de la Fosse (ISO 136), ou encore Pot d’Amour (ISO 145).

ARFAUT D’HELBY est 2e. Ce fils de Gerfaut d’Helby et Kandiavola par Cantus est né à l’EARL TRIHAN-LAMOTTE à BETTON (35). Auteur d’une belle prestation au saut en liberté, il décroche une note globale de 7.04. Doté d’un bon bout de devant, d’une belle flèche et d’un bel oeil, il fait preuve à l’obstacle de force, d’une bonne bascule et d’un bon coup de garrot.

Sur la 3e marche du podium, on retrouve APOLLON DU CHENE, un fils de Quite Easy et Hera Ar Park par Quat’Sous, né chez LISA CAILLAUD à PLERGUER (35). Sa note globale est de 6.98. C’est un mâle au modèle très sport avec de l’expression. Il se montre appliqué sur les barres. Il est le frère utérin de Leda Ar Park (ISO 135), et de l’étalon Tenzor Ar Park, jugé très prometteur l’an dernier par le Stud-Book Selle Français. Sa 2e mère Spontanée (Muguet du Manoir) est née chez Denis Brohier et était indicée 142 en 1990. Elle est la mère de 20 produits, dont 3 indicés à 140 et plus : Enor Ar Park (ISO 140), Gwalarn Ar Park (ISO 155) et Lucky Lord Ar Park (ISO 147).

ARAMIS DU LEZO est 4e avec une note de synthèse de 6.93. C’est un fils de Sandro Boy et Fierté de la Loge par Quito de Baussy, né chez VINCENT PRYEN à QUISTINIC (56). Cheval chic et assez régulier, il présente des rayons et une bonne souplesse. Sa mère était indicée 147 (2003) en CCE sous la selle de son propriétaire Vincent Pryen et a été jusqu’au niveau CIC 3*. C’est la soeur utérine de Milady de la Loge, elle aussi bonne gagnante en CCE (ISO 143).

ALASTYN DU LEON (Diamant de Semilly x Phea d’Alm par Quidam de Revel) prend la 5e place. Ce fils de Diamant de Semilly est Phea d’Alm par Quidam de Revel est né à l’ELEVAGE DU LEON à PLEDRAN (22). Il termine avec 6.89/10 de note finale, et signe une belle démonstration au saut en liberté. Il montre beaucoup de moyens et un gros passage de dos. Sa 2e mère a produit entre autres Gwaitty d’Alm (ISO 134) ; sa 3e mère est à l’origine de Foskan d’Alm (ICC 134) et Mocero d’Alm (ISO 137).


• Candidats étalons SF de 3 ans

Le gagnant des mâles SF de 3 ans est VITOT KERVEC, par Diamant de Semilly et Jolly Girl de Kervec par Darco. Il est né chez ROGER HUON à BEGARD (22), qui semble avoir trouvé la « formule gagnante » en matière de croisement. En effet, c’est en croisant sa poulinière Jolly Girl de Kervec avec Diamant de Semilly, qu’il avait fait naître Uto Kervec et Upercut Kervec, tous deux approuvés étalons SF à 3 ans l’an dernier pour le compte de l’Elevage Ste Hermelle (nous avons d’ailleurs eu le plaisir de retrouver Raymond Lefèvre qui présentera deux chevaux lors de la sélection du Mans le 2 juin). Elle a également produit l’étalon approuvé SF Tanmouz Kervec (ISO 118 à 4 ans) ou encore Triomphe Kervec, monté par l'Irlandais Neil Talbot. Vitot Kervec a pour sa part déjà été vendu, et appartient désormais à un propriétaire italien, M. Giuseppe Porporato. Vitot Kervec est l’auteur de la plus belle prestation au saut monté. Cheval très tonique, il saute avec envie et un très bon style. Il est très respectueux et veut bien faire. Sa note finale s’élève à 7.08/10. Sa lignée maternelle est notée 10/10. Sa mère Jolly Girl de Kervec était indicée 153 en 2004 et a également produit Queen Girl Kervec (ISO 141). Elle est issue de la fameuse souche d’Ifrane, d’où descendent un grand nombre de gagnants en CSIO tels que l’étalon Mylord Carthago (ISO 177), Naïs de la Pomme (ISO 152), Norton d’Eole (ISO 160), Nifrane de Kreisker (ISO 158), Lord If de CHalusse (ISO 166), Morgat (ISO 177).

VASCO DE KERGLENN termine 2e. C’est un fils de Cassini II et Shana de Kerglenn par Diamant de Semilly, né à l’EARL ALAIN RICHARD au CONQUET (29). Bon sauteur avec des moyens, c’est un cheval énergique et élastique. Sa note globale est de 7.04/10. Il est issu d’une lignée maternelle notée 10/10. Sa 2e mère n’est autre que Jumpy de Kreisker (ISO 164), d’où Rafale de Kerglenn (ISO 137), Qaresse de Kreisker (ISO 145), Quandice de Kerglenn (ISO 136), ou encore Quito de Kerglenn (ISO 146). Jumpy de Kreisker est issue de Betty de Kreisker, qui a produit les étalons Fakir de Kreisker (ISO 140) et Kirfa de Kreisker (ISO 171) ; elle a également produit Helisa de Kreisker (ISO 152), Liberto de Kreisker (ISO 150) et Once de Kreisker (ISO 152). A la 4e génération, on retrouve aussi pléthore de
grands gagnants, tels que Marly du Mesnil (ISO 161), Baladine du Mesnil (ISO 181), Onestar du Mesnil (ISO 156), Javelot d’Helby (ISO 173), Kouros d’Helby (ISO 156), ou encore Kiwi du Fraigneau (ISO 173).

VEGAS DU CHAILLOU monte sur la 3e marche du podium. Il est né chez PIERRE GEORGET à SOLIGNY LA TRAPPE (61) du croisement de Quite Easy avec Orianne du Chaillou (Ferro). Il appartient à l’EARL Alain Richard. Vegas du Chaillou décroche la meilleure note d’allures avec et termine avec 7.04 de note globale. Après une prestation timide au saut en liberté, il se révèle sous la selle où il saute avec style et des moyens. Il est présenté d’excellente manière au saut monté par un cavalier de CCE, prestation qui se solde par une très bonne note. Disponible, sur la main, il développe trois magnifiques allures avec beaucoup de rebond et de l’équilibre. Sa 3e mère, une fille de Bataclan, a produit Reole du Haul, d’où Vadona de Baussy (ISO 134) et Cabri de Baussy (ISO 144) ; parmi les descendants de sa 4e mère, citons Tahis des Etangs (ICC 137).

VIZIR DU REVERDY (Allegreto x Havane du Reverdy par Paladin des Ifs) prend la 4e place. Il est né au HARAS DU REVERDY à JUVIGNY LE TERTRE (50). Auteur d’une belle prestation au saut en liberté, c’est un cheval régulier qui doit encore gagner en tonus. Il a pu montrer un peu de fatigue suite à cet atelier et manquait donc de brillant sous la selle. C’est un beau cheval, bien fait, avec des points de force dans le modèle – points de force qui se confirment à l’obstacle. Sa note finale est de 6.94/10. Sa souche maternelle est notée à 10/10. Il est le propre frère d’Opaline du Reverdy (ISO 145). Sa 2e mère Diva du Reverdy (Quito de Baussy) a produit Happy du Reverdy (ISO 159) ou encore Kingly du Reverdy (ISO 170), CSIO avec le Brésilien B. Alves. De sa 3e mère, Traviata (Elf III), descend notamment Gleam du Reverdy (ISO 138). Sa 4e mère est Gerbe d’Or (Starter), qui a fait naître 18 poulains. Cette souche est à l’origine d’un grand nombre de gagnants, dont Idéo du Thot (ISO 180), La Luna du Thot (ISO 159), Ismène du Thot (ISO 152), King Gold (ISO 155), Midinette Deux (ISO 154), Nagir (ISO 160), ou encore l’étalon Opium de Talma (ISO 139).

VIF D’HELBY finit à la 5e place. Ce fils de Gerfaut d’Helby et Olympia d’Helby par Richebourg est né à l’EARL TRIHAN LAMOTTE à BETTON (35). Ce mâle se déplace bien, avec un très bon trot et un bon galop cadencé et régulier. Il signe une prestation mitigée au saut en liberté, sans doute gêné par un sol pas suffisamment travaillé (il sera intéressant de le revoir sauter en liberté à Saint-Lô). Il se révèle un peu plus à l’obstacle sous la selle. Sa note finale est de 6.91. Sa 4e mère est Fleur de Mai (Quastor), d’où descendent Absalon (ISO 166), Kronos d’Evordes (ISO 148), Milton de Flobecq (ISO 147), Katarina de Mai (ISO 151), Egerie St Loise (ISO 152), ou encore les étalons Fleuron St Lois (ISO 144), Hermes St Lois (ISO 152), Icare St Lois (ICC 146).

Retrouvez dans les documents ci-dessous les classements complets ainsi que le bilan illustré de photos.

ActualitĂ© gĂ©nĂ©rale   ActualitĂ© d'association